Moundou

CDLS Moundou                                                                                                      Le 04/12/17

            Bonjour,

Je m’appelle N. Béatrice, infirmière diplômée d’état de formation, mariée, mère de deux enfants.

Personnellement j’ai fait la connaissance de la sœur Marie-Jo en novembre 2008, comme collègue infirmière pendant quelques mois avant qu’elle ne soit nommée responsable de cette institution.

Je suis chargée de la consultation des malades PVVIH/Sida. Je fais l’éducation thérapeutique (aux ARV (médicaments spécifiques du Sida)) et l’accompagnement des malades.

Quelques mois après sa nomination, Marie-Jo m’a fait comprendre qu’une association en lien avec sa congrégation du nom Alfred Diban peut prendre en charge le salaire d’un personnel. Donc, c’est ainsi que l’association m’a prise en charge en me donnant régulièrement mon salaire chaque mois. Ce que je perçois me permet de me prendre en charge.

L’association vient aussi en aide à des femmes vulnérables pour des activités génératrices de revenues, qui leur permettent d’inscrire leurs enfants à l’école. En cotisant un peu chaque mois d’autres personnes peuvent être aidées. Ainsi se crée une chaine de solidarité.

Je propose : l’association peut-elle venir en aide pour des enfants malnutris ?

Nous remercions l’association pour ces bonnes actions. Nous demandons à Dieu de l’aider à grandir davantage.

                                                                                  Béatrice.

error: Content is protected !!