Nouvelles

Les pieds sur la piste et le coeur en Afrique

Publié le 
Un podium bien mérité !
Un podium bien mérité ! |
 Les élèves de quatrième sont prêtes à prendre le départ.
Les élèves de quatrième sont prêtes à prendre le départ.  | DR
Les élèves du collège Sainte-Marie ont pris leur élan, autant pour leur cross d’automne qu’une bonne cause. 1 300 € ont été collectés l’association Alfred-Diban.

Solidarités

Ah, le cross annuel des collèges. Ses courses pour lesquelles on s’entraîne. Jusqu’au jour J où tous les élèves s’élancent pour faire péter les chronos. Mardi à Torfou, toute la communauté éducative de Sainte-Marie était réunie, prête à en découdre. Un vrai rassemblement avec professeurs, parents et collégiens. Dans les starting-blocks, pour un même élan sportif mais aussi caritatif.

Éducation et santé

Ce n’est pas le directeur Ludovic Chateigner, venu chaussé de baskets pour l’occasion, qui dira le contraire. « Courir, certes, c’est bien. Mais courir en faisant une action solidaire, c’est mieux. » Un credo soutenu par l’ensemble des participants. « 1 300 € ont été collectés »,confie Martine Barbeau, membre de l’équipe éducative et représentante de l’association bénéficiaire Alfred-Diban. Celle-ci soutient les actions des soeurs de Sainte-Marie de Torfou au Burkina Faso, au Bénin et au Tchad, dans les domaines de l’éducation et de la santé.

« Cette somme permettra l’achat de matériel scientifique pour les jeunes scolarisés de la commune de La Toden, au Burkina Faso », continue Martine Barbeau. Une bonne action visiblement connue de tous les élèves. « L’association Alfred-Diban lutte pour l’éducation en Afrique, lancent-ils d’une seule voix. L’argent collecté grâce aux billets vendus aux parents et à notre entourage sert ainsi à réaliser différents travaux dans les écoles. »

Retour à la course. À chaud, sur la ligne d’arrivée, les collégiennes Marine et Clémentine ne cachent pas leur satisfaction d’un bon classement. C’est qu’« on a été bien préparées en cours ». Estevan et Loris ont eux aussi le sourire : ils se classent 1er et 2e pour les classes de cinquième.

« Se surpasser »

Pour les profs d’éducation physique et sportive, « c’est un défi que chacun doit relever. Il faut apprendre à remplir son contrat, à se surpasser ». Sans oublier la suite : « Ils seront 60 compétiteurs, toutes catégories confondues, à participer aux départementaux », souligne l’enseignante Laurence Morisseau.

« L’association Alfred-Diban est venue présenter son action à plusieurs reprises dans le collège, rappelle Martine Barbeau. Cela fait toujours chaud au coeur de sensibiliser des élèves à notre démarche solidaire. Ainsi que d’avoir des retours chaleureux de leur part ! »

Enfin, certains ne se contentent pas de courir. Des élèves volontaires participent à des échanges de correspondances avec leurs homologues africains, « pour permettre une meilleure connaissance mutuelle et sensibiliser au respect des différences ».

error: Content is protected !!